« La recherche et la complexité, Entre vertige et émerveillement »

 

En plus de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, Pierre Teilhard de Chardin introduit un troisième infini, l’infiniment complexe.

Quelle discipline scientifique, philosophique ou spirituelle peut échapper à cette complexité croissante ? Comment les chercheurs abordent-ils cette réalité pour en percevoir toutes les facettes et leurs interactions ? Comment intègrent-ils les notions d’incertitude et d’incomplétude apparues avec la physique quantique ? Comment se pose la question de l’éthique dans le domaine de la recherche ? La question de l’incertitude, du risque et du pari ? Quelle est la place de l’intuition dans la progression de la connaissance complexe ?

Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées au cours de ce colloque avec le concours de quelques chercheurs passionnés dans les domaines de la physique nucléaire, la biologie, l’astrophysique, les neurosciences, l’intelligence artificielle, la sociologie, la spiritualité …

 

Rendez-vous au Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres – 75006 Paris